Si décembre était le bon mois pour commencer une démarche sur son alimentation!

Quel est le meilleur mois pour commencer une démarche alimentaire ?

Janvier :

C’est le mois des bonnes décisions certes…

Mais c’est aussi le mois, des visites pour souhaiter nos vœux. Tante Huguette nous garde à manger. Mamie gâteau nous supplie de l’aider à terminer sa boite de chocolat…

A peine sortie des vœux, c’est l’épiphanie qui arrive, avec cette fameuse galette que chaque collègue à la gentillesse de ramener au travail car il a trouvé la fève !

Février :

Entre les raclettes et autres tartiflettes se glissent les vacances au ski avec toutes les spécialités locales. Juste le temps de digérer entre la chandeleur et le mardi gras. N’oublions pas la Saint Valentin !

Mars :

Enfin un mois pour s’engager…Juste la fête des grandes mères et la Saint Patrick ! Tout de même ce changement d’heure ça épuise, on a perdu une heure de sommeil.

Avril :

« Ne te découvre pas d’un fil », avec tout ce que j’ai mangé, ça m’arrange. Ah les chocolats de pâques ! L’été est encore loin. Ouf, c’est vrai on à la journée mondiale de la santé.

Mai :

Ah enfin les beaux jours et les premiers barbecues. La fête des mères, la fête des voisins.

Juin :

Stress, panique « je suis blanc, je suis gros, j’appelle la Diet ! » Zut c’est la fête des pères. La Fête de la musique « si je ne mange pas…je bois ».

Juillet :

Le 14 juillet, les Francofolies, les sardinades, mouclades, glaces et autres beignets sur la plage…quelques pots sur le port avec la petite planchette.

Aout :

Ouf je suis enfin en vacances, je peux enfin me relâcher. Apéro et barbecue tous les soirs.  

Septembre :

Bon ce coup-ci, je me prends en main c’est la rentrée. Mais franchement je n’ai pas le temps, entre ma pile de dossier qui m’attend au bureau, la rentrée scolaire des enfants, recommencer à faire le taxi pour les activités…

Octobre :

C’est encore les vacances scolaires ! Ouf une soirée Halloween et juste un repas chez grand père c’est sa fête. Les soirées raclettes et tartiflettes recommencent.

Novembre :

Ah le Beaujolais il en faut pour remonter le moral quand il n’y a que 8h de jour et 16h de nuit. Je suis enrhumé, fatigué en plus, il pleut tout le temps.

Décembre :

Je suis repu ! ça tombe bien il n’y a que Noël ce mois-ci. Les cabanes avec le pain d’épices et le vin chaud.

Puis tout au long de l’année, il y a les journées gourmandes : de la fraise, du poulet, du fromage, du citron, de la saucisse, de l’andouille, du cassoulet, de la cerise, de l’escargot… Sans oublier les anniversaires, les retrouvailles entre amis, les apéros dinatoires, les petits resto

Moralité : Si tu prends les « rennes » en décembre tu seras la « reine » en juillet !

Je suis à votre disposition tout au long de l’année !

Retour en haut